Identités

Une étrangeté, le « labyrinthe belge » ? (19/4/2020)
Au carrefour de l’européanité occidentale, la Belgique n’est pas un « petit pays » et elle n’est pas davantage « surréaliste ». Ses lignes de fracture et les questions qui se sont posées ou se posent à elle ne  diffèrent pas substantiellement de celles qu’on rencontre sous d’autres cieux

De tous les peuples de la Gaule… (20/5/2020)
L’éloge de la bravoure des Belges par Jules César ainsi que ses descriptions des lieux et des peuples ont alimenté le patriotisme bien avant le XIXè siècle « nationalitaire » et romantique. Dès l’époque bourguignonne, des lettrés et des érudits ont cherché dans ce passé lointain l’unité précoce et la constance résistante de notre histoire

Regards russes sur la Belgique plurielle (9/12/2017)
Les auteurs russes qui ont voyagé en Belgique font état de différences et de tensions au sein du royaume, tant idéologiques et politiques que linguistiques et ethniques. Ces « querelles de famille » ne sont toutefois pas perçues comme menaçantes pour l’unité du royaume où, par ailleurs, la culture du peuple est objet d’admiration (1815-1914)